Aïkido

Débuter l’Aïkido

Qu’est-ce que l’Aïkido ?

La traduction littérale du terme Aïkido permet une définition concise bien qu’imparfaite de cette discipline.

L’une des traductions possibles du terme Aïkido est la suivante : « étude ou recherche de la coordination mentale et physique de l’énergie ».

D’où vient l’Aïkido ?

Les principes de l’Aïkido ont été découverts puis mis en pratique par le Maître MORIHEI UESHIBA (1885-1969). Il s’agit en fait d’une forme MODERNE et PACIFIQUE d’un ancien art martial Japonais, l’AIKIJUTSU.

Qu’est-ce que c’est ?

Ce n’est pas un sport de combat mais un art martial. C’est un système de défense redoutable visant à rendre un attaquant inoffensif en ne lui causant pas de blessure. Sur le tatami, l’éthique est de ne jamais blesser son partenaire.

  • C’est l’efficacité : il n’y a pas d’attaques… le but est en effet de neutraliser une agression et de rendre l’attaquant inoffensif en ne lui causant pas de blessure.
  • C’est l’absence de compétition : ainsi chacun peut atteindre un niveau technique que la compétition aurait parfois découragée. La notion « vaincre l’autre » est remplacée par « le dépassement de soi ». Les résultats ne sont que la mesure de son propre investissement.

À qui s’adresse-t-il ?

De par sa nature, l’Aïkido est accessible à tous : hommes, femmes, enfants et adolescents :

  • Les hommes : basé sur un ensemble de techniques très efficaces, l’Aïkido permet à chacun de s’épanouir, de progresser à son rythme et de développer des capacités d’adaptation et la maîtrise de soi.
  • Les femmes : la force physique n’est pas nécessaire car l’efficacité des techniques repose sur le placement du corps et le relâchement musculaire. Ces composantes en font l’Art Martial le plus adapté aux femmes (consultez notre page l’Aïkido au féminin).
  • Les jeunes : coordination motrice et concentration se complètent pour leur permettre de se familiariser avec des techniques élaborées. Les armes sont des supports pédagogiques efficaces pour parfaire l’apprentissage des techniques à mains nues. (consultez notre page l’Aïkido et les jeunes).

Pourquoi pratiquer l’Aïkido ?

L’Aïkido permet de prendre conscience de son corps et de développer motricité, dynamisme, équilibre et souplesse en travaillant les déplacements et les techniques de chute. Autant de notions qui permettent à chacun de mieux comprendre et d’accepter son corps pour son propre épanouissement. Au-delà des principes liés aux Arts Martiaux (respect, honneur, loyauté), l’Aïkido amène le pratiquant à respecter des règles de vie essentielles parmi lesquelles :

  • le respect des autres à travers le contrôle de soi,
  • le goût de l’effort,
  • l’entraide, l’esprit de groupe.

Comment pratiquer l’Aïkido ?

Nous utilisons des techniques de projections et d’immobilisations avec un ou plusieurs partenaires armés ou non. L’étude des armes (sabre, bâton, couteau) contribue grandement à la compréhension de l’Aïkido et permet une progression plus rapide. La progression est ponctuée par des passages de grade (ceinture et DAN).

Une séance d’entraînement comprend 3 phases : la préparation physique et mentale, le travail des techniques, et le retour au calme. L’Aïkido permet de prendre conscience de son corps et de développer des notions de dynamisme, d’équilibre, de déplacement (TAI-SABAKI), de rythme, de vigilance, de spontanéité, d’acquérir et d’exercer des qualités morales telles que la politesse, la modestie, le respect, la loyauté, la fidélité, l’esprit d’entraide, le courage et la maîtrise de soi.


Ces qualités amèneront le pratiquant d’Aïkido à instaurer de meilleures relations avec son entourage, dans un groupe ou au sein de la société.